Un début de saison compliqué

Vous appréciez partager

A l’instar des épreuves professionnelles, comme l’Amstel Gold Race ou Paris Roubaix, le début de la saison de cyclo-cross est largement perturbé par la propagation du virus du COVID 19. Pourtant, début septembre, nous avions de quoi être optimiste sur la tenue des débats. Mais fort est de constater que les autorités en ont décidé autrement, lors de ce mois d’Octobre.

Le lancement de la saison, en Nouvelle Aquitaine, a bien eu lieu le dimanche 4 octobre. En effet, un cyclo-cross s’est  tenu, il s’agissait de l’épreuve de Saint- Hilaire les Places dans les Deux Sèvres. soit un déplacement de plus de 400 kilomètres qui a refroidi les coureurs du Team CX4.

Le Week-end dernier, il fallait être une nouvelle fois motivé pour l’ensemble des crossmen des départements de Nouvelle Aquitaine, puisque avec l’annulation de l’épreuve de Saint Macaire, trois jours avant la course, il fallait faire une nouvelle fois de longs déplacements sur les cyclo-cross de Gayan, en Midi Pyrénées, Clarac, en Haute Garonne ou Argentat en Corrèze. Les coureurs ont donc préféré rester dans leur coin, et s’entrainer en vue d’un début de saison qui ne peut que se rapprocher.

Dans ce contexte, l’incertitude plane une nouvelle fois sur l’épreuve de Bouliac dimanche prochain. En effet, la préfète de la Gironde ayant annulé tous les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique jusqu’au 25 Octobre, et plus précisément dans la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB). Cependant, le cyclo-cross de Bouliac se déroulera sur une propriété privée, la tenue de cette organisation est donc mise entre guillemets.

Seul alternative pour les spécialistes des sous-bois les plus motivés le Week-end prochain, partir dans les Pyrénées et enchainer les deux cyclo-cross de Sarrance au sud de Lourdes samedi, et Ponsson-dessus au nord de Tarbes, dimanche, ou le cyclo-cross de Castelsarrasin en Tarn et Garonne dimanche.  De gros déplacements causés par ce contexte particulier qui devrait continuer de fortement perturber la tenue de la saison de cyclo-cross pour le Team CX4 et l’ensemble des cyclo-crossmen de Gironde, Lot et Garonne et Dordogne dans les semaines à venir.

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *